Gaya


Instrument

Informations

23 ans
Amateur
Barberaz
Rhí´ne-Alpes (73)
France

Statistiques

Visité 449 fois

Description

Un cri d'indignation, un souffle de frustration, juste un regard de trouble passion , Musique.

Un oiseau, piégé dans le gouffre d'une souffrance articulé, pousse de par ses ailes brisées les cloisons qui le retiennent prisonnier. Souffle, pousse, souffle, cri, écarte cette gorge qui t'exploite sans merci, pour dernier adieu à cette mélodieuse infamie, offre lui en partant le son des damnés vertueux, l'éclosion de toute une vie en bien mais si peu, une perfection des abysses, une perle d'Olympe, une note. La note.



Mon texte :
"Amouracher le succombe


Laissez moi vivre chaque moment, chaque volonté,
jusqu’à ce que l’eau des mondes rencontre le ciel en trombe
Je veux danser tous les langages, et puis crier à tous les temps
Je veux gifler l’insouciant pour mieux bercer les vieux enfants

Allons ensemble cueillir la fleur des cons
l’enterrer sous le plancher des condamnés.
Et lorsqu’ils pleureront, les outragés
comme les gouttes sombres des puits glacés,
nous brillerons, belles âmes piégées
dans des alcôves d’eau condensée.

Tu sens un dimanche de pluie, quand les cordes sur la poutre se sourient,
Et les champs de coquelicots, dans un très vieil album photos.
Mais dans tes yeux je sens la vie, qui s’amourache de la fin
Comme une brûlure incandescente, qui embrasse le cœur en vain. "

Styles

Autre

Matériel

Des cordes de chair et de sang, un brin de folie pour trois brin de volonté, un besoin d'expression sans pudeur ni chasteté, un fond de musique pour bercer les paroles arrachées, et pour finir une bouteille, pour amplifier les ritournelles.

Disponibilités

Tout dépend de mes envies, de mes pulsions, de mes caprices à la folle passion. Youhou !

Parcours / Etudes

Hey, déjà en 3e année de psychologie, le temps passe...
Pour ce qui est de mon parcours, ma foi je n'ai jamais pris de cours de chant, mais j'aimerais bien, j'ai beaucoup à apprendre, je me "débrouille" (avec des mégas gigas guillemets) toute seule depuis la petite école. Voilou.

Prochains concerts

Dans mes prochains rêves, de ma prochaine nuit.

Influences

Les voix qui soufflent dans les branches, les cris qui réveillent mes insomnies, les échos péchés à la radio.
chargement






A propos du site | Annuaires des musiciens | Annonces musiciens | Publicité / Annoncer | Bugs / Suggestions | Espace Presse | Soirées Mupiz | Radio Mupiz | Conditions d'utilisation | Confidentialité | Foire aux questions |
Mupiz © 2010-2016 |