Eric Auregan


Eric Auregan

Informations

La Garenne-Colombes
Ile-de-France (92)
France

Statistiques

Visité 294 fois

Description

THE VOID Outre un hommage à l’œuvre du peintre Yves Klein (de ses monochromes à la symphonie monotone), THE VOID représente l’union symbolique de trois musiciens voulant créer une formation à la fois rock et spirituel. Pour fixer un point de départ, ils décident de créer et de jouer la musique la plus simple qu’ils puissent imaginer. Ici, leur fusion se caractérise par un état méditatif individuellement profond. De là, nos trois musiciens finissent par se rencontrer. Ils s’installent dans la pièce principale d’une belle et grande maison vide de la baie du Mont-Saint-Michel. Au moment même, où, munis de deux basses acoustiques et d’une guitare folk, ils jouent, avec un archet de violon, chacun une note continue ; les trois musiciens forment, en symbiose, l’accord parfait. Alors que les notes jouées se choisissent spontanément, il s’avère que l’accord ainsi produit est un "LA MAJEUR". Comme si, au lieu de se donner mutuellement le "LA" permettant de s’accorder et de jouer juste, les musiciens devenaient eux-mêmes ce « LA » ; signe de fusion. En apportant de leur personnalité, une et une seule note différente chacun, ils magnifient ainsi la musique dans sa plus simple expression. Interprétation symbolique ou simplement fruit du hasard. En tous les cas, aucun tempo ni durée de l’œuvre ne se prédéterminent. Pourtant on observe après plusieurs exécutions, que cette musique sans repère de temps puisque composée de notes continues, avait toujours sensiblement le même minutage. Que les musiciens jouent ensemble où l’un après l’autre, THE VOID reste figé dans sa durée. C’est qu’une vérité se glisse dans l’instant. Provenant de cet état méditatif les musiciens entendent, sans en avoir la conscience, une sorte de mélodie pure ou note fondamentale qui contient à elle seule l’harmonie et le rythme ou plutôt le non-rythme. Il peut s'appeler rythme du silence qui bien défini est ainsi reproduit à volonté et donne sa durée, sa marque à l’œuvre. Tout cela n’aurait qu’un intérêt anecdotique si cela ne soulignait pas le caractère mystique de THE VOID. Ce n’est pas sans rappeler les musiques du Tibet bouddhiste ou bien celle jouée par les aborigènes d’Australie avec leur didjeridoo ou encore les voix corses dans leurs églises, les chants « höömi » de Mongolie, les trompes des Alpes suisses ou plus prés de nous les chœurs des moines dans les abbayes cisterciennes. Toutes ces musiques expriment une certaine spiritualité au travers d’un même phénomène ; celui des harmoniques. En effet, alors que le musicien novice pense maîtriser le nombre de notes qu’il décide de jouer, d’autres notes jaillissent des premières et prennent la liberté d’évoluer entre elles en développant leurs propres mélopées aléatoires. C’est ainsi que l’on peut décrire la rencontre du musicien, (qui n’est autre qu’un auditeur actif), avec le monde des harmoniques. Comment, si toutefois on préserve une certaine innocence, un émerveillement aux choses, ne pas s’interroger sur la Création, sur l’origine mystique du phénomène. David Hykes qui a si magnifiquement mis en évidence le caractère à la fois mystique, poétique et scientifique des harmoniques dans son disque « The Harmonic Choir, à l’écoute des vents solaires », nous rappelle que si nous ne connaissons pas scientifiquement le nom de la force qui créa l’univers, nous savons que le résultat de cette force en action est le « Big Bang» et que celui-ci (pardonnez-moi la plaisanterie) fit du bruit. Comme la lumière des étoiles, pourtant mortes depuis des millions d’années, ce bruit ou plutôt ce « Grand Son » (pour rester fidèle à David Hykes) parvient encore jusqu’à nous sous forme d’ondes que les scientifiques appellent radiations cosmiques de fond. Au lieu de les entendre à fleur d’oreille nous les percevons à l’intérieur de notre corps, de notre âme. Cela résonne en nous, à tel point que nous pouvons penser ; ce résiduel de Création originelle est toute l’énergie dans laquelle l’artiste puise pour prétendre à ce qui porte aussi le nom de création : une œuvre. Plus simplement, il se pourrait que l’homme y puise la vie. Comme je décrivais plus haut, les trois compositeurs de LAfRoiDe Music., dans cet état de recueillement, ont perçu le rythme du silence. Cela paraissait uniquement une image poétique. On peut comprendre maintenant que de surcroît, les sonorités et le rythme ou non rythme de THE VOID sont véritablement la transcription musicale des fluctuations du vide. Si toutefois nous voulons échapper à ces considérations philosophiques, il est toujours temps d’écouter en nous cette musique, cette sérénité. Cependant, si de notre oreille interne, elle se fait trop discrète ou si l’agitation de nos vies modernes la rend inaudible, il se peut que nous ayons recours au disque lui-même. Nous trouverons bien un quart d’heure pour y placer la durée mystique et bienfaisante du C.D. Arrêtons-nous. La première plage du disque diffuse sept secondes de silence, juste le temps pour l’auditeur de s’installer confortablement. THE VOID est un concentré de plénitude. Il contient à la fois la force et la fragilité des trois musiciens à nous transmettre leur état de méditation. Laissons nous porter par l’épaisseur du vide ; le mouvement lent, latent, lancinant. Un état d’extrême relaxation en découle. Ceci est fait pour lâcher prise, pour remettre nos idées à leur juste place et pour retourner à l’essentiel : la pulsation originelle. Et surtout, pendant l’écoute ne cherchons pas à y déceler le mystère déjà suffisamment approché ; nous tomberions dans l’analytique. Ici, tout vient d’ici. Il convient de retrouver sa vibration identitaire. Ici, il convient de vivre. Éric Auregan. À toi qui te reconnaîtras... My void from your void. The void in my heart. My void from your void Your style void of all affectation. The aching void in my heart. To fill the void by the void. My void from your void.

Influences

Bertrant!!!
chargement






A propos du site | Annuaires des musiciens | Annonces musiciens | Publicité / Annoncer | Bugs / Suggestions | Espace Presse | Soirées Mupiz | Radio Mupiz | Conditions d'utilisation | Confidentialité | Foire aux questions |
Mupiz © 2010-2016 |